Libérez votre créativité – Julia Cameron

 Ce livre est sans doute l’un de ceux qui ont le plus de légitimité à faire partie de la catégorie « développement personnel », au sens le plus littéral du terme. En effet, ce qu’il contient est une véritable recette pour se connaitre soi-même, se développer et devenir qui l’on est réellement.
Et quand je parle de recette, je parle vraiment, littéralement, d’une recette, expliquée pas-à-pas. Il s’agit d’un véritable cours, d’une méthode, avec des exercices à faire sur 12 semaines, afin de faire sauter la plupart de nos blocages.

Même si, au départ, il s’adresse d’abord aux créatifs et aux artistes, véritablement tout le monde peut en tirer un immense bénéfice pour sa vie personnelle et professionnelle.

Titre : Libérez votre créativité – osez dire oui à la vie
Auteur : Julia Cameron
Titre original : The artist’s way

L’auteur

Julia Cameron Julia Cameron est née en 1948 aux Etats-Unis. Elle a commencé sa carrière comme journaliste au Washington Post, puis au magazine Rolling Stone. C’est à l’occasion d’une interview qu’elle rencontre le cinéaste Martin Scorsese. Ils se marient en 1976 mais divorcent un an plus tard. Julia Cameron collabore au scénario de 3 films de Scorsese.

Elle racontera plus tard dans un livre, Floor sample, sa descente aux enfers, à la suite de son divorce, accompagnée par l’alcool et la drogue. Elle arrive à un tel point d’addiction qu’écrire devient impossible. Dans un effort surhumain, seule, elle met fin a ses addictions et décide de remonter la pente et surtout de retrouver sa créativité et son inspiration. Elle met au point de façon expérimentale une méthode pour comprendre ce qui l’a fait sombrer, faire sauter les blocages à la créativité et se re-découvrir soi-même et retrouve, après plusieurs mois, le succès. Elle commence alors à enseigner cette méthode, la structure et rédige enfin le livre, 15 ans plus tard, Libérez votre créativité. Elle collabore depuis à de nombreux scénarios pour le cinema, la télévision ou pour des comédies musicales, écrit des romans et des recueils de poème. Elle enseigne régulièrement l’écriture et sa méthode de déblocage de la créativité.

Le contenu du livre « libérez votre créativité »

Considéré par beaucoup comme « la bible des artistes », Libérez votre créativité s’adresse véritablement à tous. Chacun de nous est le créateur de sa propre vie et en chacun de nous sommeille un artiste. Tout simplement parce que vivre est un art.
Le sous-titre du livre est d’ailleurs osez dire oui à la vie.

Ce livre est complètement différent des autres en ce sens qu’il s’agit ici d’un programme, d’une méthode, d’un cours presque. Ce n’est pas un livre qui se contente de développer des théories sur la créativité, ni d’énoncer quelques conseils. Il consiste en un programme d’exercices quotidiens, réparties en 12 semaines. Avec une progression dans la complexité. C’est un livre pédagogique, qui vous prend par la main et vous guide pas-à-pas vers une vie qui vous ressemble vraiment.
Le but avoué de la méthode de Julia Cameron est de nous libérer des freins et des blocages qui nous empêchent d’être nous-mêmes, par des exercices pratiques et très concrets. Ces freins et ces blocages psychologiques viennent généralement de nos habitudes, parfois de notre éducation, de la prise en compte du regard des autres, de certaines frustrations, etc…
Manque d’inspiration, manque de confiance en soi, l’impression de vivre la vie de quelqu’un d’autre… ce livre peut résoudre ce genre de problème.

Mais si l’auteur explique comment tous ces blocages existent, elle ne prétend pas faire de la psychologie. Elle propose de faire sauter ces freins par la pratique quotidienne d’exercices simples mais qui demandent beaucoup d’assiduité.
Entre quelques chapitre d’introduction et une conclusion, les 12 chapitre du milieu accompagnent les 12 semaines du programme. C’est facile : un chapitre par semaine, avec un bilan à faire à la fin de chaque chapitre. On a vraiment l’impression d’avoir un prof à son bras. Un prof qui veut faire ressortir le meilleur de nous même. C’est une sensation fantastique.

On ne peut pas bien sur ici énumérer tous ces exercices, mais parlons déjà des deux premiers, qui sont à la base de tout le reste.

Le premier est celui que Julia Cameron appelle les pages du matin.
Il s’agit d’écrire 3 pages, tous les matins. Au besoin il faudra se lever un quart d’heure plus tôt que d’habitude pour les écrire. Car il ne faut pas prendre plus de 15 à 20 mn pour cet exercice quotidien. Le but est de « dérouiller » et d’entrainer le cerveau, de stimuler l’imagination et de créer un terrain favorable pour l’inspiration.
Les premiers jours on ne sait vraiment pas quoi écrire. Tout simplement parce que nous sommes habitués à écrire dans un but précis. Or il s’agit ici de lâcher prise, afin de faire de la place à l’inspiration. Car l’inspiration (comme son nom l’indique) vient de l’extérieur et non de l’intérieur. Elle pénètre notre esprit comme l’air pénètre nos poumons (in-spiration). Mais pour cela, l’esprit doit être libre de toute pensée, formatage ou habitude parasite. Les pages du matin sont là pour ça. Au début on écrira 3 pages pour dire que l’on ne sait pas quoi écrire. On le répétera à l’envie. C’est très bien comme ça. Il n’y a pas d’obligation de résultat. On n’écrit pas, pour l’instant, le prochain prix Goncourt, on écrit pour faire de la place dans sa tête. Des phrases sans queue ni tête, penser à acheter du pain, le temps qu’il fait, etc… Puis, au fil des jours, ce que l’on écrit finira peu à peu par prendre du sens. On creusera dans son intimité sans s’en rendre compte. On racontera ses rêves (les rêves de la nuit mais aussi les rêves d’une vie idéale), on couchera ses colères ou ses joies sur le papier, des idées viendront presque automatiquement. Et si au début il est difficile de de tenir l’engagement des 3 pages tous les matins, au bout de 2 ou 3 semaines ces pages deviennent indispensables et seront même une grande source d’inspiration pour toute la journée.
Rien que cet exercice peut changer beaucoup de choses et stimuler la créativité. Cameron définit un cadre et une méthode pour aider à démarrer et surtout pour s’y tenir. Vous ne serez plus jamais en manque d’inspiration.

write

Le deuxième exercice est celui du rendez-vous avec son propre artiste.
Il s’agit ici tout simplement de s’accorder un rendez-vous avec soi-même, ou plutôt avec l’artiste qui est en soi, une fois par semaine. Qu’est-ce qu’un rendez-vous avec son artiste ? Un moment qu’on s’accorde à soi-même pendant lequel on fait quelque chose de potentiellement inspirant. C’est à dire à peu près tout ce que l’on veut. Ça peut aller de faire du sport à aller se promener, aller voir une expo, se perdre dans un coin de nature, danser comme une folle dans sa cuisine sur une playlist des années 80, se balader en ville en décidant de vraiment regarder autour de soi (les gens, l’architecture), pratiquer une activité créative (dessiner, peindre, faire de la musique, danser, chanter…). La seule exigence est que l’on doit être seul(e). Il ne s’agit pas d’aller faire du shopping avec une copine ou d’aller boire l’apéro chez les voisins. C’est un temps pour soi, rien que pour soi. On doit ressentir au fond de soi que pendant ces 2 ou 3 heures (minimum) on ne doit rien à personne, on ne fait rien pour personne, et personne ne nous juge, nous guide ou nous retient.
Là encore, il faut pas mal de motivation pour tenir cet engagement d’un rendez-vous par semaine. Et les premiers laisseront parfois un goût de trop peu ou de raté. Mais une fois le rythme et le contenu des ces rendez-vous trouvés, ils deviendront un véritable plaisir et une nécessité.

alone

La suite du programme permet d’identifier précisément nos blocages et surtout offre des moyens efficaces d’y faire face puis de les faire sauter. Puis les exercices deviennent de plus en plus axés sur la créativité et l’affirmation de soi.

Petite cerise sur le gâteau, chaque page, ou presque, est accompagnée d’une citation inspirante ou motivante, toujours en rapport avec le sujet ou l’exercice traité sur la page en question.

Au début du livre, Julia Cameron (qui a d’abord développé cette méthode expérimentalement pour elle-même) décrit tous les changements que ces exercices vont provoquer dans votre vie. Et si vous suivez assidument le programme, vous réaliserez au bout de 12 semaines qu’elle dit vrai. Ces changements ne sont pas forcément radicaux ou spectaculaires mais ils vont forcément à terme induire un changement beaucoup plus profond dans votre personnalité. Vous serez enfin beaucoup plus vous-même. Les exercices de ce livre permettent de se libérer d’un certain masque social, de certaines habitudes et de vivre enfin la vie pour laquelle nous sommes fait. C’est une boite à outils particulièrement précieuse pour la connaissance de soi et le développement personnel.

Pour finir cette chronique parlons tout de même d’un petit bémol qui peut en freiner quelques-uns. Julia Cameron fait régulièrement référence à Dieu. Comme j’en ai parlé dans d’autres articles de ce site, c’est un trait typique à certains auteurs américains. La culture européenne, et particulièrement latine, considère cela comme hors sujet et inapproprié. Or les anglo-saxons (comme les orientaux) considèrent Dieu avant tout comme une force, non comme une entité. Et ils font la différence entre religion et spiritualité. D’ailleurs Julia Cameron dit elle-même au début du livre que les lecteurs qui ne sont pas croyants ou religieux peuvent remplacer le terme par un autre qui a du sens pour eux et qui représente ce qu’ils considèrent comme étant une force créatrice : la nature, l’univers, la consciente universelle, l’amour, etc…
Je crois qu’il serait dommage de passer à côté du cadeau immense qu’est ce livre, cet outil précieux, juste pour cette raison. D’autant que l’auteur elle-même invite les lecteurs à ne pas formaliser la notion de Dieu et à y superposer une définition personnelle adéquate.

Avis des lecteurs

Lire les commentaires des lecteurs de Libérez votre créativité sur Amazon

En bref : les plus et les moins

les plus

  • Un programme complet fait d’exercices quotidiens répartis sur 12 semaines.
  • Une courbe de progression facile à suivre. On se sent vraiment accompagné.
  • Considéré comme « la bible des créateurs », ce livre s’adresse cependant à tous, car il libère des inhibitions, des freins et des blocages psychologiques.
  • Vous ne serez plus jamais en manque d’inspiration, dans n’importe quel domaine.

les moins

  • Pour que ce programme fonctionne, il faut être assidu (ce n’est pas un aspect négatif du livre, mais plutôt de ce qu’il implique comme engagement et motivation.)
  • Beaucoup de références à Dieu, qui peuvent toutefois être contournées.

Quel format

Ce livre existe au format broché, au format poche, en numérique (Kindle ou iBook) mais également au format audio.

Comme il s’agit d’une méthode de travail, je ne conseille pas le format audio. Le recours au livre papier est beaucoup plus pratique pour relire et bien comprendre un exercice, mais aussi pour revenir à volonté sur telle ou telle leçon.


Acheter Libérez votre créativité


Du même auteur

Libérez la créativité de vos enfants – de 0 à 12 ans – Le guide des parents

0 0 0 1